Trouver votre formation en région Centre-Val de Loire

Plus de critères

Espace apprentis

Vous êtes à la recherche d'un contrat d'apprentissage ? Vous n'osez pas vous lancer ? Cet espace est entièrement dédié à toutes les informations relatives au statut d'apprenti et permettra de vous accompagner et finaliser votre projet d'apprentissage.

Le choix de l'expérience

Aujourd'hui, les entreprises recherchent des jeunes diplômés ayant une expérience professionnelle.

C'est exactement ce qu'apporte l'apprentissage : une formation initiale qui permet, par l'alternance entreprise/école, de préparer un diplôme et d'acquérir cette expérience.

L'apprenti est un salarié à part entière aux prises avec tous les problèmes techniques, humains et organisationnels qui font la vie de l'entreprise. L'apprenti enrichit d'autant son expérience professionnelle. Cette possibilité d'explorer et de connaître l'entreprise sous ses différentes facettes lui permet d'avoir une vision plus globale de son métier, et plus concrète de l'entreprise et d’être rémunéré pendant sa formation.

S'engager dans la voie de l'apprentissage, c'est faire preuve d'une vraie capacité à prendre en main son avenir, de façon responsable et autonome. Une autonomie renforcée par le fait que durant toute sa formation, l'apprenti sera rémunéré.

Au CFA de l’Académie d’Orléans-Tours, vous pouvez débuter votre formation sous statut scolaire et devenir apprenti(e) en cours de formation dans le cadre des formations mixtes.

 

Une double formation : une formation théorique et pratique

En choisissant l'apprentissage, vous prenez une longueur d'avance.
 

La complémentarité des deux espaces de formation, l'entreprise et le centre de formation, est le grand atout de l'apprentissage :

  • Confronter ce que l'on apprend à la réalité favorise une meilleure assimilation des connaissances théoriques.
  • Et inversement, pouvoir réfléchir à des problèmes que l'on a rencontrés dans l'entreprise donne un éclairage nouveau aux enseignements, qui deviennent à la fois plus parlants et plus intéressants.
     

Les deux formations se nourrissent l'une l'autre, pour le plus grand intérêt des jeunes.

 

Un diplôme reconnu 

L'apprentissage permet de préparer les diplômes de l'Education nationale (CAP, BP, MC, Bac Pro, BTS et DCG)
 

Quel que soit votre cursus de formation, vous pouvez rejoindre la filière de l'apprentissage qui correspond à votre niveau et à vos projets. Les apprentis bénéficient d'un enseignement de haut niveau, et ce, dans toutes les disciplines requises pour réussir leurs examens. Ils sont plus réceptifs à l'enseignement qu'ils reçoivent, parce qu'ils peuvent juger de son intérêt sur le terrain.

Résultat : Ils réussissent mieux. L'apprentissage garantit d'excellents résultats.

 

Un emploi à la clé : assurer sa réussite professionnelle

Un jeune diplômé qui peut être rapidement opérationnel a en effet toutes les chances de séduire les entreprises, et les chiffres le prouvent !
 

Les jeunes diplômés issus d'une formation par apprentissage sont sans conteste ceux qui décrochent le plus facilement leur premier emploi !

 

Le contrat d'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée de type particulier. Il est conclu entre un jeune de 15 (ayant 15 ans dans l'année civile de la signature du contrat) à 30 ans (ou son représentant légal) et une entreprise d'accueil. Il prévoit une période d’essai de quarante-cinq jours et peut débuter trois mois avant le début de la formation  au CFA ou au plus tard trois mois après.

L’objectif de ce contrat est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme. Il alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel en centre de formation d’apprentis (le temps passé par l’apprenti au CFA est considéré comme temps de travail) et des périodes de travail en entreprise pour mise en application des savoir-faire.

 

Tout au long de sa formation l’apprenti bénéficie d’un accompagnement :

  • en entreprise : par le maître d’apprentissage (responsable de la formation pratique au sein de l’entreprise). Ce tuteur  professionnel peut être le chef d’entreprise ou bien un ou plusieurs salariés.
  • en centre de formation : par une équipe pédagogique et plus particulièrement un formateur référent.

Quelle durée ?

Elle est généralement égale à la durée du diplôme préparé et  varie de 1 à 3 ans selon le niveau et le contenu de la formation.

 

Quel statut ?

L’apprenti a un statut de salarié et dispose donc des mêmes droits que le personnel de l’entreprise, notamment en matière de protection sociale et de congés payés. Au CFA, l’apprenti n’est pas un élève. Il garde son statut de salarié et sa période de CFA est rémunérée comme temps de travail.

Quelle rémunération ?

La rémunération de l’apprenti correspondant à un pourcentage du SMIC brut déterminé en fonction de son âge et variant chaque nouvelle année d’exécution du contrat.

 

Année d’exécution

du contrat

Âge de l’apprenti

De 16 à 17 ans

De 18 à 20 ans

De 21 à 25 ans

26 ans et plus

1ère année

27%

 

416€

43%

 

662€

53%

 

816€

100%

 

1539€

2ème année

39%

 

600€

51%

 

785€

61%

 

939€

100%

 

1539€

3ème année

55%

 

847€

67%

 

1031€

78%

 

1201€

100%

 

1539€

Pour information, la valeur du SMIC brut au 1er janvier 2020 est de 1 539,42 €/mois.

 

Spécificités dans le secteur public :

Les personnes morales de droit public, dont le personnel ne relève pas du droit privé, peuvent conclure des contrats d'apprentissage.

Sont concernés notamment :

  • l'État (administration centrale et services déconcentrés) ;
  • les Régions, Départements et communes, et leurs établissements publics de coopération ;
  • les établissements publics relevant des collectivités territoriales ;
  • les établissements publics nationaux administratifs (EPA, EPST, EPSCP...) ;
  • les établissements publics locaux d'enseignement ;
  • les établissements publics de santé.
     

Salaire :

La rémunération versée à l’apprenti doit prendre en compte, comme dans le secteur privé, son âge et sa progression dans le cycle de formation.

La rémunération versée à l'apprenti est majorée :

  • de 10% s'il prépare un titre ou diplôme de niveau 4 (BP, BAC PRO) ;
  • de 20% s'il prépare un titre ou diplôme de niveau 5 (BTS).

Exemple : un jeune de 19 ans en niveau 4 en 1ère année d’apprentissage dans le secteur privé touchera 43% du SMIC, dans le secteur public ce jeune touchera : 53% du SMIC.

Quels avantages pour l’apprenti ?

  • Obtenir un diplôme dans une situation de travail et en étant rémunéré.
  • Avoir la possibilité d’enchaîner plusieurs contrats afin de préparer plusieurs diplômes successifs ou complémentaires.
  • Etre accompagné par un maître d’apprentissage qui facilite l’insertion dans l’entreprise.

 
Retraite

 La loi n°2014-40 du 20 janvier 2014 publiée au Jo du 21 janvier, instaure la prise en compte des périodes d’apprentissage au titre de la retraite.

Les apprentis ont désormais la garantie de pouvoir valider quatre trimestres par an dans le cadre de leur apprentissage.

Pour les apprentis qui ne pourraient pas valider au titre de la retraite toute leur période d’apprentissage malgré cette disposition, le fonds de solidarité vieillesse prendra en charge le versement d’un complément de cotisations, dans des conditions qui seront confirmées par un décret à venir

Pour consulter le texte de la loi n°2014-40 du 20 janvier 2014, cliquez ici.